Partagez votre site

       Denis SALAS,

 

Magistrat, Directeur scientifique de la revue Les Cahiers de la Justice (ENM/Dalloz)

Président de l'Association Française pour l'Histoire de la Justice (A.F.H.J)

Quelques livres de Denis Salas

 

Les 100 mots de justice
Les 100 mots de justice
Kafka - Le combat avec la loi
Kafka - Le combat avec la loi
La volonté de punir
La volonté de punir

   

      Lien vers A.F.H.J    http://www.afhj.fr/

 

 

Association Française pour l'Histoire de la Justice

 

Histoire de la justice

L’Association Française pour l’Histoire de la Justice  a pour objet de « promouvoir et développer l’histoire de la justice, y compris celles des institutions et professions judiciaires », afin de mieux la faire connaitre du grand public.

 

Placée sous le haut patronage du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, elle bénéficie de l’appui des ministres chargés de la Culture, de l’ֹéducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Elle organise, en province ainsi qu'à Paris, des colloques, des expositions, des visites de lieux historiques et juridiques, ainsi que les journées régionales de la Justice, qui ont lieu chaque année dans une Cour d'appel.

L'Association publie יégalement une collection, intitulée "Histoire de la Justice", et concourt à la publication d'ouvrages relatifs א l'histoire de la Justice.
Elle est placée depuis 1998 sous la présidence de
M. Pierre Truche, ancien Premier Président de la Cour de Cassation, Président de la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité.

V I E N T   D E   P A R A I T R E

 

 Le peuple en justice

 

Sous la direction de Jean-Pierre Allinne, Claude Gauvard et Jean-Paul Jean

 

Collection « Histoire de la justice » n°24

 

Association française pour l’histoire de la justice

 

La place du peuple en justice a profondément évolué tout au long des siècles. La fonction de juge s’est professionnalisée, même si des citoyens-juges élus exercent dans les tribunaux de commerce, les conseils de prud’hommes, ou sont tirés au sort comme jurés de cours d’assises. D’autres participent activement au procès en tant que témoins ou experts. Mais la part que doit prendre le citoyen dans le système judiciaire français, comme juge et même comme témoin, continue de faire débat. Derrière la question de l’élection des juges, toujours présente depuis la période révolutionnaire, c’est celle de leur légitimité qui est posée. Pour mieux comprendre les enjeux, il fallait revenir au long terme de l’Histoire. D’abord sous la forme de la relation fondatrice que le peuple entretient avec la justice. Depuis l’Antiquité, « l’appel au peuple » des Romains garantissait l’effectivité de la justice. Au Moyen Âge comme sous l’Ancien régime, c’est encore sous le regard du peuple que se prononcent et s’exécutent les condamnations. Mais la puissance des juges, qui affirment prendre leur décision « en ayant Dieu devant les yeux », s’impose jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.

 

La Révolution française, en réaction contre une justice royale honnie, a voulu replacer le peuple au cœur de la procédure. La justice populaire et l’élection des juges se sont imposées comme des évidences de la légitimité démocratique. Si ensuite la justice napoléonienne a marqué le retour en force de la professionnalisation d’une magistrature nommée par le pouvoir, le jury populaire est resté le symbole de cette justice démocratique. La participation des citoyens à la fonction de juger a fait l’objet de réformes ponctuelles et reste une question récurrente.

 

Aujourd’hui, les juges rendent leurs jugements « Au nom du peuple français ». Cet ouvrage permet de comprendre non seulement comment ils doivent en rendre compte aux citoyens, mais aussi comment ces derniers pourraient mieux participer à l’oeuvre de justice.

Avec les contributions de Jean-Pierre Allinne, Alain Bancaud, Michel Bénichou, Didier Boccon-Gibod, Olivier Caporossi, Jean Cédras, Emmanuel Charrier, Jérôme Ferrand, Claude Gauvard, Sylvie Humbert, Jean-Paul Jean, Didier Lett, Martial Mathieu, Michel Porret, Nathalie Przygodzki-Lionet, Jean-Pierre Royer, Denis Salas, Xavier Salvat, Christian Thibon. Avant-propos : André Vallini. Postface : Pierre Truche.

 

       Le peuple en justice

Collection « Histoire de la justice » n°24

                  Réf. 9782110097392 - 304 pages - 24 €

 

      Lien vers A.F.H.J    http://www.afhj.fr/

 

 

     

Lien vers A.F.H.J    http://www.afhj.fr/