Partagez votre site

       Denis SALAS,

 

Magistrat, Directeur scientifique de la revue Les Cahiers de la Justice (ENM/Dalloz)

Président de l'Association Française pour l'Histoire de la Justice (A.F.H.J)

Quelques livres de Denis Salas

 

Les 100 mots de justice
Les 100 mots de justice
Kafka - Le combat avec la loi
Kafka - Le combat avec la loi
La volonté de punir
La volonté de punir

Année 2010

 

                              Le métier de Procureur (présentation du dossier) 

                                                        Les Cahiers de la Justice, 2009

  

Qu’est-ce que le métier de Procureur de la République ? A cette interrogation posée par la Mission de recherche « droit et justice » a répondu un premier rapport de recherche (Les procureurs entre vocation judiciaire et fonctions politiques, PUF 2010). A sa suite, ce dossier apporte un triple renouvellement de l’approche statutaire et juridique du parquet. L’approche sociologique montre combien la structure hiérarchique héritée de l’histoire est en mutation. La culture des procureurs est elle une culture de juridiction partagée avec les juges ? Une culture gestionnaire commune avec les chefs juridiction ? Une culture policière induite par leur rôle de directeur d’enquête ? Ou encore une culture administrative due à l’insertion des parquets dans les politiques publiques locales ? L’approche inspirée par la psychologie du travail privilégie le métier dans ce qu’il de plus concret. On découvre que l’identité professionnelle du procureur est liée à une carrière mais aussi à un métier ouvert sur la société. L’exercice d’une fonction est liée à un statut et à une carrière; celle du métier s’enracine dans une pratique transmise et se mesure à un rôle social reconnu. Enfin l’approche comparative apporte une mise en perspective indispensable. Les réformes dans les démocraties européennes de l’après guerre privilégie un pouvoir judicaire avec parquet (cas de l’Italie) ou le plus souvent un pouvoir judicaire sans parquet (Allemagne, Espagne) tout en lui reconnaissant un rôle spécifique dans l’Etat de droit. En France, le visage du parquet est paradoxal : son activité se modernise mais il garde son mode de légitimité hiérarchique, en partie politique, tout en explorant les voies d’une autonomie en ce début de XXIème siècle.

 

                                                             Sommaire

 

Quelle identité pour les procureurs de la République ? (Philippe Milburn)

Les procureurs, un corps relativement homogène (Florence Audier)

L'activité des procureurs : une approche inspirée par la psychologie du travail (Katia Kotulski)

 Le ministère public français vu par la Cour européenne des droits de l'homme (Régis de Gouttes)

 Le ministère public français en Europe (Jean Paul Jean)

 Le ministère public en Espagne, un corps séparé des juges, (Samuel Vuelta Simon)

 Les deux visages du procureur de la Cour pénale internationale, (Olivier Beauvallet)

 

     ______________________________________________________